Phase 2 - Développement de l'imagerie de formation -
 
     
  Afin d'avoir une meilleure perception de la machine réelle, il est possible de développer une imagerie dédiée (un logiciel de supervision, imagerie 3d, …).
A noter qu'il est aussi possible d'utiliser une imagerie existante, ou d'utiliser directement les écrans de supervision déjà utilisés par l'opérateur…

Intervenants : animateur formation + spécialiste SIMAC + expert machine      

Cette phase est décomposée en trois étapes :

1 Analyse préparatoire des besoins opérateur.
> Définir les besoins et les objectifs en terme de formation en collaboration avec les utilisateurs de l'installation.
   
> Spécifier le niveau de représentation physique de la machine à simuler (le niveau de détail de l'imagerie, le niveau
d'interactivité, ...).
   
> Recenser les modes de fonctionnement à simuler (normaux, anormaux).
 
2 Développement de l'imagerie.
Développer l'interface de visualisation et de perception de la machine en mouvement en cours de simulation (architecture de l'imagerie, description des synoptiques, structure de la base de données et échanges avec le noyau SIMAC).

 
3 Validation et correction de l'imagerie de la plate-forme
de formation.

Valider l'imagerie développée en l'animant en simulation
« on-line » sur la plate-forme automate : évaluation de toutes les images de la plate-forme (vérification, correction et validation).